Zeeus, où en est-on après 4 ans !

.  Aucun commentaire
Non classé

Zeeus, le sujet dont nous allons parler aujourd’hui ne concerne pas le dieu suprême dans la mythologie grecque mais le programme mis en place par la commission européenne dans le but de promouvoir l’étalage de réseaux de bus électriques dans les villes européennes.

Depositphotos_169740416_l-2015

Le Zero Emission Urban Bus System a commencé en novembre 2013 avec un budget de 22.5M €, dont 13M € d’aides, et plus de 40 partenaires. On trouve des associations, des opérateurs de transport public, des constructeurs de bus, des fournisseurs d’énergie et de technologie, ainsi que des universités et des centres de recherche. Cette mosaïque de partenaires a aidé le programme à délivrer aux décideurs des directives pour introduire des systèmes de bus électriques sur les réseaux de transports publics tout en évaluant la faisabilité économique, environnementale et sociale de ces systèmes.

956 véhicules 100 % électriques sont déjà en circulation, d’après une étude fait par Zeeus en janvier 2017, cette dernière reportait sur un périmètre de 61 villes européennes les différents projets d’exploitation de bus 100 % électriques publics d’une capacité d’au moins 55 passagers.

Nous avons noté une augmentation annuelle de 17% sur le marché du bus électrique, cette croissance est expliquée notamment par l’appel de Zeeus aux grands opérateurs de transports urbains afin de renouveler leur flotte, le but étant d’atteindre 2 500 véhicules électriques soient 6% de la flotte d’ici 2020. De son côté, RATP vise à transformer 80% de sa flotte, qui représente 4 500 bus, à l’électrique d’ici 2025.

Certains opérateurs se sont déjà mis à vendre leurs bus d’occasions. Trandev par exemple a mis des cars et bus en vente aux enchères.

Plusieurs autocars occasion pas chers à vendre sur Agorastore, vous trouverez aussi plusieurs modèles de bus Renault, bus Man, bus Irisbus…

Répondre