Revente des biens réformés de la ville de Reims – Interview Angélique Coqueret

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

Interview de Angelique Coqueret, régisseuse au sein de la Mairie de Reims pour les collectivités Ville de Reims et Reims Métropole, qui nous explique comment les reventes sont organisées auprès de ces collectivités, et comment faciliter la gestion des ventes, de la mise en ligne jusqu’au paiement.

ville de reims

Comment gérez-vous le compte ? Et comment faites-vous pour mobiliser les autres services ?
Je suis la seule personne des deux collectivités qui gère la revente de biens, je gère du recensement du produit jusqu’à son paiement et retrait. De  manière générale, j’assure le bon fonctionnement du compte sur la plateforme Agorastore. En tant que référente Agorastore, ce sont les membres des autres services qui viennent vers moi, et ils en ont maintenant l’habitude, car cela fait 3 ans que nous faisons des ventes aux enchères sur Agorastore. Nous organisons nos ventes de façon régulière, soit deux par trimestre. Nous communiquons beaucoup à travers notre Intranet, en annonçant qu’une vente se prépare. Les autres services viennent me voir ensuite pour la mettre en place. Le montant des recettes est communiqué aux services, et les recettes sont reversées au budget général.

Que faisiez-vous de votre matériel avant l’utilisation de la plateforme ?

Nous ne mettions pas du tout de biens en vente. Soit nous stockions le matériel, soit nous faisions des reprises pour véhicules dans les marchés publics. Comment les ventes aux enchères sont perçues par les agents municipaux ? Nous essayons de toucher le maximum de personne. Nous avons rendu compte de l’activité des ventes aux enchères aux autres agents lors de réunions, de façon à ce qu’ils se sentent concernés, et actuellement, ils sont très satisfaits du système.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2016 ?

Comme chaque année, nous essayons de faire 8 ventes (4 ventes par collectivités, en faisant des ventes en simultané).

Au niveau de la gestion, tout se passe bien ; il y a un référent par service avec qui je communique pour faciliter la mise en place des enchères.

Par exemple, pour les différents véhicules , la personne référente doit me préparer des fiches de synthèse. Ces fiches reprennent toutes les informations nécessaires pour la gestion et l’entretien du véhicule.

Une fois que nous avons le document, nous faisons la recherche par rapport à l’inventaire comptable. Ensuite, une fois trouvé le comptable le fait sortir de l’inventaire, nous le faisons rapatrier dans notre entrepôt dédié aux reventes. Ainsi le produit peut être enregistré sur Agorastore.

L’entrepôt en question est spécialement dédié aux ventes Agorastore. Nous y organisons des visites sur rendez-vous.

Répondre