Respect de l’environnement et économies : le système gagnant-gagnant de la mise aux enchères de vos biens meubles roulants

.  Aucun commentaire
Matériels et véhicules

iStock_000033288692_Medium-ConvertImage-1024x682

Comment préserver les deniers publics et l’environnement ? Les collectivités territoriales ont trouvé leur bonheur dans la mise aux enchères de biens meubles roulants. Optimiser le reclassement des véhicules encombrants, en faisant profiter la communauté et la biosphère, c’est chose faite grâce aux enchères en ligne.

En effet, le respect des nouvelles normes environnementales issues de la loi Grenelle constitue une gageure pour les collectivités confrontées à d’impressionnants déficits publics. Alors pour y pallier, elles misent sur la célèbre devise : « rien ne se perd, tout se transforme » grâce à des sites d’enchères en ligne, tels Agorastore.

Qu’il s’agisse de tractopelle d’occasion, tracteur, laveuse, bus, benne à ordure en bon état, chargeuse et autres objets encombrants, les collectivités économisent le coût du reclassement, notamment celui du dépôt à la déchetterie. A cela s’ajoute le prix de vente du matériel. Et les économies ne sont pas des moindres : on mesure pour certaines communes des gains de 350000 euros, par exemple à la ville d’Angers.

Ces mesures sont le début d’un cercle vertueux qui dessert la population dans son entier. Qui dit vente, dit également gain de place et possibilité d’acquisition de nouveaux matériels sans besoin de construction. Possibilité de nouveaux projets aussi pour les collectivités. De plus, ces ventes profitent également aux acteurs locaux, citoyens ou sociétés, acquisiteurs de ces biens à moindre prix, qui participent ainsi au recyclage du matériel usager. Enfin, l’environnement est protégé : non enfouissement des déchets, préservation de la faune et de la flore, non pollution des airs et des eaux, préservations des trames bleues et vertes. Avec pour résultat une satisfaction globale : préservation d’un environnement durable, réduction des déficits publics, solidarité et entraide citoyenne.

Un petit pas pour les collectivités, un grand pas pour la citoyenneté !

écrit par : Céline Brzuszkiewicz

Répondre