Quels outils pour recycler et éviter le gaspillage ?

.  Aucun commentaire
Non classé ,

P

Le gaspillage, le recyclage, l’économie circulaire ou bien encore l’écologie, sont des sujets qui prennent de plus en plus de place dans les discussions privées, les médias et aussi dans les entreprises.

L’économie sociale et solidaire souvent abrégée ESS ne cesse de croître : de nos jours, les consciences s’éveillent autour d’un sujet auparavant négligé et ignoré.Qu’en est-il du côté des outils qui permettent de recycler les déchets du secteur du bâtiment et des travaux publics ? L’ADEM (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) met en valeur deux nouveaux outils pour valoriser les déchets du bâtiment. Le premier, un site internet et des fiches d’informations qui s’adressent aux professionnels du secteur, a pour objet d’aider les acteurs du BTP à faire face aux enjeux de la production des déchets du bâtiment dont le volume excède 42 millions de tonnes par an. La création d’une plateforme en ligne « http://materrio.construction/ », doublée d’une application dénommée « Déchets BTP », permet aux acteurs du BTP d’identifier facilement les points de collectes et les filières de valorisation ou de recyclage. Par ce biais, le traitement des déchets est plus facile, plus abordable, et permet de faire gagner du temps aux professionnels du bâtiment.

Un certain nombre d’organismes ont été créés ces dix dernières années pour encourager et aider les entreprises à recycler. Le Collectif soudage permet par exemple de recycler les appareils de soudage professionnels, le Groupe Chimirec permet la gestion des déchets dangereux issus de tous secteurs professionnels comme les huiles, les lubrifiants ou les peintures et enfin Ecofolio permet la collecte et le recyclage des papiers et documents commerciaux.

Par ailleurs, un grand nombre de start-up semblent vouloir innover dans ce domaine. Enwise, Tricycle Environnement, Tributerre, e-Recycle, Zen Mobile ou bien encore Co-Recyclage veulent réinventer la gestion et le traitement des déchets.

Répondre