Contrôle technique 2018 : qu’est-ce qui change pour votre voiture ?

.  Aucun commentaire
Non classé ,

t

 

Mauvaise nouvelle pour les détenteurs d’une voiture ancienne ou pour les personnes souhaitant vendre rapidement leur voiture d’occasion, les règles pour passer le contrôle technique de son véhicule se sont endurcies.

Depuis le 20 mai dernier, une nouvelle directive européenne s’est appliquée en France ; elle a pour objet de renforcer la prévention et la sécurité routière en durcissant les règles du contrôle technique pour tous les véhicules. Le nombre de points de contrôle a ainsi augmenté, passant de 123 à 133, le nombre de défaillances de 410 à 610 et le nombre de fonctions contrôlées à diminué, passant de 10 à 9.

Afin d’éviter de voir sa voiture immobilisée, il est conseillé de faire un contrôle technique appelé « volontaire » qui peut se faire avant le vrai contrôle technique. L’avantage est qu’il permettra de vérifier tous les points qui seront contrôlés lors du vrai contrôle technique et que votre voiture ne pourra faire l’objet d’une immobilisation ou d’une contre-visite. Ces contrôles intermédiaires peuvent se faire pendant les révisions régulières de vos véhicules, il ne faut donc pas hésiter.

D’après Auto Plus, l’activité du secteur (du contrôle technique) aurait augmenté de 60% en mai, les automobilistes étant inquiets par la réforme, ont choisi d’anticiper leur contrôle. Cette hausse non prévue de l’activité devrait laisser présager pour la rentrée une diminution importante des prix si une baisse de clients se fait ressentir !

Répondre