Nos conseils pour vendre un bien immobilier

.  Aucun commentaire
Non classé ,

Good investment, new home

 

Vous souhaitez vendre un bien immobilier mais vous hésitez. Agence immobilière ou vente de gré à gré ? Difficile de répondre de manière péremptoire à la question mais nous allons explorer les deux possibilités pour voir les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

Les agences immobilières ont l’avantage d’être gérée par des professionnels de l’immobilier qui ont l’habitude de travailler sur des typologies de bien traditionnelles : appartement, maison, éventuellement immeuble. Les agents immobiliers se rémunèrent avec un taux de commission souvent compris entre 2 et 8% selon la superficie et le prix du bien à vendre. Si passer par ce biais peut vous faire gagner un temps précieux, il faut savoir qu’elle exige parfois de leur client un mandat exclusif : autrement dit, vous ne pourrez essayer de vendre votre bien par aucun autre moyen que celui-là. Faites néanmoins attention si votre agence n’exige pas de mandat exclusif, de ne pas diffuser votre bien avec trop d’agences. Si un bien est vu à plusieurs reprises, dans plusieurs agences, cela peut être contre-productif. Un bon produit se vend, théoriquement, facilement ; avoir recours à plusieurs agences peut signifier, dans l’esprit d’un acheteur potentiel, que votre bien n’est pas estimé à sa juste valeur ou qu’il présente un certain nombre de défauts. Dans tous les cas, en passant par une agence immobilière, il faut vous assurer que votre bien sera mis en valeur ; accordez de l’importance aux photos de votre bien qui seront diffusées sur internet et en vitrine et n’hésitez pas à donner des arguments à l’agent immobilier qui s’occupe de votre bien pour le mettre en avant.

Vous pouvez aussi estimer que passer par une agence vous fera perdre du temps et de l’argent et avoir les compétences nécessaires pour vendre votre bien de particulier à particulier. La première chose à définir est le prix de votre bien immobilier. Être au-dessus du prix du marché limitera le nombre de visite que vous pourriez avoir et être en deçà pourrait faire croire aux acheteurs que votre bien est doté de vices cachés. Il faut donc essayer de trouver le prix le plus juste. Pour ce faire, n’hésitez pas à chercher sur des sites d’annonces immobilières des biens qui ont les mêmes caractéristiques que le vôtre : état, superficie, localisation, nombre de pièces etc. La rédaction de l’annonce immobilière est une étape cruciale : il faut la soigner, faire preuve de neutralité et répondre aux questions que vous vous poseriez si vous cherchiez un bien à acheter. Si il ne faut pas survendre votre bien, n’hésitez pas à mettre en valeur ses qualités et à publier les diagnostics techniques que vous avez au préalablement établis. En cas de visites, il faudra évidemment préparer votre bien : rangement, nettoyage, éventuel rafraîchissement des pièces sont des éléments qui peuvent sembler basiques mais qui sont loin d’être toujours respectés.

Répondre