La collectivité de Martigues, un vendeur sur Agorastore

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

Martigues-300x137

La collectivité de Martigues vend aux ventes aux enchères sur Agorastore ses biens réformés depuis début 2013.

Plus d’une soixantaine de produits ont déjà été mis en vente, essentiellement des véhicules (voitures d’occasion, utilitaires à bon prix, poids lourd d’occasion, scooters ou moto d’occasion) du matériel de bureau (unités centrales à bas prix, téléphones en occasion) ou d’autres objets plus surprenant comme des mobil homes ou une lame de ski…

Francis Laforêt* et Cédric Lambert*, en charge des ventes pour la collectivité de Martigues nous répondent.

1) Comment avez-vous connu Agorastore ?

Nous avons été contactés par un conseiller Agorastore en Août 2012. Suite à sa présentation, nous avons été séduits par le projet de vente aux enchères de nos biens laissés pour compte et avons créé un service a part entière « Vente de produits réformés » en septembre. Auparavant nous ne vendions que les véhicules réformés et cherchions à revendre tous nos biens.

2) Comment s’est passé la préparation de la vente ? Quels services y ont participé ?

Pour préparer notre première vente nous avons envoyé une lettre d’information à tous les services, puis nous avons organisé des réunions de sensibilisation et une information via l’intranet. Nous avons senti une réelle volonté de tous les services de participer à ce projet. Tous ont été convaincus de l’image positive que suscitait cette démarche. Deux services ont participé à la première vente, il s’agissait des services garage et informatique. Nous avons mis une semaine pour créer les fiches types des biens, estimer les produits et les charger sur la plateforme Agorastore. Cela a été très rapide.

3) Quelle est votre bilan ?

Nous avons été très surpris de l’engouement pour nos produits. On ne pensait jamais vendre la lame à neige et le scooter. Nous sommes très satisfaits des prix de vente finaux. Le montant des ventes a été multiplié par dix par rapport à la mise à prix. En sus de l’argent récolté pour le budget de la Ville, nous sommes content que la vente de ses produits devenus obsolètes pour nous retrouve une seconde vie et par la même participe aux actions de la ville en faveur du développement durable.

Merci à la collectivité de Martigues, nous attendons avec impatience, les nouvelles ventes aux enchères !!!

*Francis LAFORET – Directeur de la commande publique pour la Communauté d’Agglomération de Martigues et la ville de Martigues

*Cédric LAMBERT  Acheteur – Responsable du projet

Répondre