Les collectivités territoriales se mobilisent pour la préservation d’un environnement durable.

.  Aucun commentaire
Les enchères Agorastore

développement-durable

Les efforts collectifs menés par l’Etat et les collectivités décentralisées pour la recherche et mise en place d’un développement durable se sont traduits au mois de février 2015 par un appel à projets « Climat » dont les idées seront mises en œuvre fin 2015, pour une somme totale de 2 688 151 €. Les autorités décentralisées ainsi que les acteurs internationaux locaux ont notamment pour objectif la promotion de l’expertise, du savoir-faire et l’excellence des collectivités territoriales françaises, dans la lutte contre le dérèglement climatique à l’international, le but étant par ailleurs d’accroître la cohérence et l’efficacité de l’action des acteurs locaux et internationaux. La conférence Paris Climat 2015, sera l’aboutissement de ces efforts.

Quels sont les actions déjà menées par les collectivités ? Quels sont les leviers d’un environnement durable vecteurs d’économies ?

Les actions récentes des collectivités s’inscrivent dans l’investissement des transports propres. Ainsi les grandes nouveautés seront la mise en place de véhicules hybrides  et plus particulièrement électriques. Les voitures, utilitaires, autobus, motos, scooters, véhicules de secours, poids-lourd seront préférés électriques. Les véhicules d’aménagement et d’entretien en occasion, seront vendus par les collectivités territoriales, de quoi économiser le coût du reclassement et soutenir les deniers publics. Ainsi en est-il des remorquesdes tracteurs d’occasion, pelles, tractopelles d’occasion qui sont à vendre au plus offrant sur des sites d’enchère en ligne.

En outre, conformément aux recommandations de l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les collectivités investissent dans le photovoltaïque afin de développer l’énergie solaire.

L’éclairage public est un autre pan de la transition énergétique à amorcer. Les évolutions souhaitées sont en effet la division par trois de la consommation en électricité, grâce à une utilisation axée sur le besoin réel en éclairage et l’utilisation uniforme de leds, les lampes à base de mercure ayant été retirées du marché depuis le 1er avril 2015.

Enfin, pour les transports agricoles et espaces verts, tels que les tracteurs, tondeuses et bineuses, de nombreuses propositions de véhicules agricoles à vendre ont vu le jour. Ainsi, au salon international de la machine agricole qui s’est tenu à Villepinte en février 2015, de nombreuses innovations ont vu le jour, avec notamment des véhicules en partage d’énergie, pour une batterie rechargeable à la ferme ou sur le lieu d’entreposage grâce à de nombreuses énergies propres.

Reste donc à attendre fin 2015 pour découvrir les projets soutenus par les collectivités territoriales dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Article écrit par Céline BRZUSZKIEWICZ

Répondre