Guillaume Capard, Maire Adjoint de la ville de Deauville, répond aux questions d’Agorastore

.  Aucun commentaire
Non classé

Nous avons rencontré Guillaume Capard, Maire Adjoint de la ville de Deauville, pour parler d’Agorastore.

 

Quel est votre rôle au sein de la collectivité ?   Je suis adjointe au maire de Reims Déléguée à l’Administration générale et vice-présidente de la Communauté Urbaine du Grand Reims, en charge des mêmes thématiques. C’est-à-dire des thématiques « ressources » en langage administratif, l’intendance au sens large. Ma délégation doit permettre le bon fonctionnement de nos collectivités.

Quelle est la démarche de revente de la collectivité / Pour quelles raisons avez-vous mis en place Agorastore ?  

La démarche répond à deux objectifs :

- en premier lieu à donner une seconde vie aux produits et par conséquent de limiter les déchets.

- en second lieu optimiser la gestion des espaces de stockage mais aussi  engendrer de nouvelles recettes pour les collectivités. Il n’y a pas de petites recettes.

De plus, le concept d’Agorastore s’inscrit donc pleinement dans une démarche de développement durable.

Pensez-vous qu’Agorastore vous facilite votre gestion des biens que vous vendez quotidiennement ? Si oui, dans quelles mesures ?

Il faut être clair, sans Agorastore, nous n’aurions pas pu envisager nous lancer dans cette démarche de manière efficace. L’interface rend le service public plus accessible aux usagers et le site Agorastore.fr est un véritable outil performant pour notre administration dans une démarche liée à l’e-administration.

Si l’on doit résumer c’est à la fois, simple pour l’acheteur et simple pour le vendeur.

Quels projets avez-vous avec les recettes récoltées lors des ventes ? 

Le montant des recettes est communiqué aux différents services techniques ayant confiés des produits à vendre puis l’intégralité des recettes est reversée au budget général dans les sections investissement et fonctionnement.

Si vous deviez résumer votre vision d’Agorastore à une phrase, quelle serait-elle ?

Le site permet aux collectivités de rationaliser le devenir de leurs biens matériels en offrant à des acheteurs la possibilité d’acquérir des biens peu courants sur le marché.

Avez-vous des projets que vous souhaitez partager avec nous ?

« Développer la communication autour des ventes via les nouveaux outils de communication, type réseaux sociaux  afin de toucher un maximum de potentiels enchérisseurs ».


займ без отказа

Répondre