Les ventes citoyennes

Description de la catégorie Les ventes citoyennes

Commissaire priseur : Les ventes aux enchères

.
Les ventes citoyennes , , , ,

 Qu’est-ce qu’un commissaire-priseur ?

Le commissaire-priseur est le chef d’orchestre d’un hôtel de vente. Il met en vente des biens pour le compte d’un client. Il n’achète et ne revend donc pas ces produits.

Le commissaire-priseur peut exercer deux types de ventes : les ventes volontaires et les ventes judiciaires. Les ventes volontaires sont toutes les ventes qui concernent des produits vendus délibérément par des particuliers. Alors que les ventes judiciaires sont des ventes de biens suite à une liquidation judiciaire. Ces types de ventes sont toutes deux des ventes publiques.

commissaire - priseur

commissaire – priseur

Lire la suite »

Comment passer une enchère sur internet ?

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes , , , ,

Les ventes aux enchères en ligne:

Les ventes aux enchères, traditionnellement réservées aux marchés dits « professionnels » tels que l’agroalimentaire, les ventes publiques ou l’art, se sont diversifiées depuis quelques années. De nombreux sites ont été créés dont eBay, premier site de courtage aux enchères. Ce terme signifie qu’aucun tiers n’intervient entre l’acheteur et le vendeur, le site sert juste de plateforme de mise en relation. Vous pourrez trouver des camion pas cher et voitures d’occasion , des appartements à vendre ou encore des utilitaires  ! L’intérêt du courtage aux enchères en ligne se trouve alors dans la variété de produits en vente mais aussi par la simplicité du processus d’enchère, qui est ouvert à tous !

les enchères

les enchères

Lire la suite »

Revente des biens réformés de la ville de Reims – Interview Angélique Coqueret

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

Interview de Angelique Coqueret, régisseuse au sein de la Mairie de Reims pour les collectivités Ville de Reims et Reims Métropole, qui nous explique comment les reventes sont organisées auprès de ces collectivités, et comment faciliter la gestion des ventes, de la mise en ligne jusqu’au paiement.

ville de reims

Comment gérez-vous le compte ? Et comment faites-vous pour mobiliser les autres services ?
Je suis la seule personne des deux collectivités qui gère la revente de biens, je gère du recensement du produit jusqu’à son paiement et retrait. De  manière générale, j’assure le bon fonctionnement du compte sur la plateforme Agorastore. En tant que référente Agorastore, ce sont les membres des autres services qui viennent vers moi, et ils en ont maintenant l’habitude, car cela fait 3 ans que nous faisons des ventes aux enchères sur Agorastore. Nous organisons nos ventes de façon régulière, soit deux par trimestre. Nous communiquons beaucoup à travers notre Intranet, en annonçant qu’une vente se prépare. Les autres services viennent me voir ensuite pour la mettre en place. Le montant des recettes est communiqué aux services, et les recettes sont reversées au budget général.

 

Que faisiez-vous de votre matériel avant l’utilisation de la plateforme ?

Nous ne mettions pas du tout de biens en vente. Soit nous stockions le matériel, soit nous faisions des reprises pour véhicules dans les marchés publics. Comment les ventes aux enchères sont perçues par les agents municipaux ? Nous essayons de toucher le maximum de personne. Nous avons rendu compte de l’activité des ventes aux enchères aux autres agents lors de réunions, de façon à ce qu’ils se sentent concernés, et actuellement, ils sont très satisfaits du système.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2016 ?

Comme chaque année, nous essayons de faire 8 ventes (4 ventes par collectivités, en faisant des ventes en simultané).

Au niveau de la gestion, tout se passe bien ; il y a un référent par service avec qui je communique pour faciliter la mise en place des enchères.

Par exemple, pour les différents véhicules , la personne référente doit me préparer des fiches de synthèse. Ces fiches reprennent toutes les informations nécessaires pour la gestion et l’entretien du véhicule.

Une fois que nous avons le document, nous faisons la recherche par rapport à l’inventaire comptable. Ensuite, une fois trouvé le comptable le fait sortir de l’inventaire, nous le faisons rapatrier dans notre entrepôt dédié aux reventes. Ainsi le produit peut être enregistré sur Agorastore.

L’entrepôt en question est spécialement dédié aux ventes Agorastore. Nous y organisons des visites sur rendez-vous.

 

Les collectivités utilisent les ventes aux enchères pour vendre leurs ensembles immobiliers

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes, Non classé

Vous souhaitez vendre ou acquérir des biens immobiliers pour les convertir en locaux professionnels ou commerciaux, ou encore les utiliser à des fins personnelles ou domestiques. Alors faites comme de nombreux professionnels, vendez ou achetez vos propriétés immobilières aux enchères, qu’elles soient neuves ou plus anciennes. Des appartements de première ou seconde main, des immeubles neufs ou de bonnes affaires immobilières, des maisons en bon état ou à rénover, des terrains nus, des locaux commerciaux sont par exemple vendus aux enchères. Toutefois, les collectivités vendent en particulier de nombreux ensembles immobiliers.

Par exemple, la ville de Bolène vend un complexe immobilier en bon état dans le Vercors pour 660240 € TTC. Le département de la Nièvre a mis aux enchères un complexe immobilier au prix abordable de 419200€ TTC : le Domaine du Bois du Loup à Saint-Agnan. Le département de la Charente-Maritime vend un ensemble immobilier de seconde main situé à Neuvecq-le-Château pour environ 390000€ TTC. Le département de l’Yonne vend un ensemble immobilier à Bléneau pour 242420 € TTC, un immeuble à Saint-Sauveur en Puisaye pour environ 170000€ TTC ainsi qu’un complexe de bonne qualité situé à Villeneuve l’Archevêque, pour 21800€ TCC. Le département de l’Indre s’y met également puisqu’il a mis aux enchères un ensemble immobilier à Chabris pour 226000 € TTC.

Vous aussi, si vous désirez vendre des locaux publics ou privés, des ensembles professionnels, commerciaux ou domestiques, n’attendez plus. Profitez des ventes aux enchères pour trouver un acheteur, vendre au prix du marché, et faire votre publicité en ligne grâce aux sites de ventes aux enchères en ligne. De même, si vous souhaitez acheter des appartements récents ou de caractère, les louer, les convertir en bureaux ou encore en locaux touristiques, n’hésitez plus. De plus, grâce à Agorastore, vous pouvez trouver dans toute la France, les biens immobiliers et complexes immobiliers qui vous permettront de monter votre affaire ou de réaliser vos projets, et cela sans bouger de chez vous grâce aux ventes aux enchères en ligne.

 

écrit Céline BRZUSZKIEWICZ

Recyclez votre mobilier aux enchères

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

Vous êtes en plein déménagement, en plein nettoyage de saison, vide-grenier ou encore rénovation ? Et vous vous rendez compte que vous n’avez cessé d’accumuler des meubles qui  trônent vides dans des coins de cave, grenier, cellier ou encore dérobés à la vue par d’autres vestiges de vos coups de cœur ? Du mobilier urbain, des meubles de rangement neufs, des bureaux d’occasion, des lampes de seconde main, des tables vintage. Mais par sentimentalisme ou débordement vous ne savez pas quoi en faire ? Et si gagner quelques deniers pouvait atténuer votre peine ?

 

Alors plutôt que de jeter vos biens ou les stocker dans un garde-meubles recyclez vos meubles aux enchères. De quoi éviter le gaspillage des vos biens, préserver leur mémoire, leur donner une nouvelle vie et faire le bonheur d’autres personnes. Et évidemment vous en aurez pour votre compte en revendant ces meubles aux enchères au prix du marché. Vous pouvez également trouver de nombreux meubles neufs ou d’occasion aux enchères. Et si vous ne souhaitez pas vous déplacer, il vous suffit.  De regarder les sites de mises aux enchères en ligne.  Vous pourrez y trouver du mobilier de décoration de seconde main, des tables et chaises invendues, du mobilier scolaire, des rangements neufs et autres articles bon marché et de qualité. Par exemple vous pourrez trouver des lits de bébé d’occasion à partir de 50€, des rangées de 4 fauteuils de cinéma à partir de 300€, des lots invendus de packs sanitaires, des accessoires tels que des supports signalétiques et destructeurs de documents pour environ 10€. Alors pour refaire votre décoration, réaménager votre appartement, gagner de la place et faire des économies, utilisez les mises aux enchères. Vous pourrez vous débarrasser de vos meubles de façon intelligente et économique.

 

écrit par Céline BRZUSZKIEWICZ

La réforme annoncée des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

Si les ventes aux enchères séduisent les français et le grand public pour leur avantage financier, la sphère publique s’y intéresse également. Il est loin le temps ou les ventes aux enchères étaient synonymes de vente forcée. Désormais aussi bien les citoyens que les collectivités ont recours aux enchères pour reclasser leur matériel, écouler leurs stocks, acquérir des biens neufs ou d’occasion. Qu’il s’agisse de biens immobiliers, mobiliers, multimédia, décoratifs ou pragmatiques, lampe, bureau, table, chaise, multimédia, tout le monde s’y met, afin de trouver la perle rare, d’économiser, de respecter l’environnement ou encore de gagner de l’argent. Les enchères ne sont donc plus subies mais volontaires, se déroulent sur place ou en ligne. Toutefois, pour que ce système soit pérenne et transparent, il doit faire l’objet d’une régulation novatrice. A cette fin, la Garde des Sceaux a reçu le rapport de la mission Chadelat-Valdes-Bouloque le 7 de ce mois.

L’objectif est multiple : protéger les biens meubles, notamment culturels, artistiques et culturels, mais également actualiser la législation désuète au regard de la dématérialisation des transactions, notamment des sites de vente et mise aux enchères en ligne. Une des avancées préconisée serait notamment d’inclure des biens meubles incorporels,  mais également d’interdire la soumission de certains biens meubles aux mises aux enchères, tout en garantissant les acquéreurs de biens meubles aux enchères par le biais des sites de vente aux enchères. Désormais, les biens meubles pouvant être vendus aux enchères de façon volontaire, seront plus accessibles grâce au progrès souhaité des échanges dématérialisés. De quoi acquérir de chez soi, grâce aux sites de mise aux enchères des biens meubles tels que des tables, chaises, bureaux, fauteuil ou des biens meubles roulants à destination de votre entreprise tels que des poids-lourds, autobus, scooter, tracteurs. Les biens susceptibles d’appartenir au domaine cultuels et artistiques feront l’objet de plus d’attention. Et les acquéreurs se verront accorder des garanties supplémentaires à l’accomplissement optimal des transactions. De quoi encourager positivement le recours aux sites de vente en ligne de mise aux enchères.

 

écrit par Céline BRZUSZKIEWICZ

Collectivités : Vendez vos biens immobiliers aux enchères !

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes, Les ventes insolites

Vous l’avez surement remarqué le mot d’ordre au sein de l’Etat et des collectivités c’est la réduction des coûts et la recherche de nouveaux moyens de financement. Chez AgoraStore, site d’enchères citoyennes, nous avons une solution. Comment ? En proposant aux collectivités de vendre leurs biens immobiliers aux enchères sur notre site ! Explications.

 

Pourquoi vendre les biens immobiliers aux enchères ?

A l’heure actuelle de nombreuses collectivités (villes, Conseil Général,…) ont dans leur parc immobilier, depuis des mois voire même des années, des biens réformés, non utilisés ou prêt à être détruits (maison, immeuble,…). Ne serait-il pas plus intéressants de vendre ces biens immobiliers aux enchères pour leur donner une seconde vie ?

En vendant ces biens non utilisés ou trop coûteux aux enchères, nous permettons aux collectivités deux choses :

  • Augmenter la valeur de cession du patrimoine foncier,
  • Garantir la transparence des ventes pour les acteurs locaux.

Par ailleurs passer par une plateforme de vente aux enchères permettra d’ouvrir la vente au territoire national et de réduire les frais d’une agence immobilière classique ou d’un notaire.

Vendre son bien immobilier aux enchères, ça fonctionne ?

Oui ça fonctionne, dernièrement, en décembre 2014, le Conseil Général de l’Indre a fait appel à AgoraStore pour la vente d’un complexe immobilier, sur la commune de Saint-Chartier, comprenant une ancienne gendarmerie et des logements. Après 13 enchères le complexe est parti pour 252 500 euros alors qu’il avait été mis à prix à 220 000 euros. Aujourd’hui le Conseil Général de l’Indre propose à la vente un nouveau bien immobilier sur le site d’AgoraStore. Il s’agit d’un complexe de 2.821 m2 en centre-ville d’Issoudun.

Sur le site vous pouvez proposer tous types de ventes immobilières, des complexes importants comme expliqué précédemment mais également des bâtiments agricoles, des bâtiments modulaires, …

Plus de sept cents collectivités ont déjà choisi de nous confier leurs ventes immobilières, de véhicules, mobiliers, matériels multimédias, … ! A votre tour de mettre un bâtiment aux enchères !

Des doutes ? Des questions ? Consultez le site d’AgoraStore ou contactez-nous.

écrit par : Amandin QUELLA-GUYOT

Achetez une voiture d’occasion : 5 points clés pour faire une bonne affaire

.  6 commentaires
Les ventes citoyennes, S'équiper malin

Acheter une voiture d’occasion : les questions à se poser pour faire une vraie bonne affaire !

Les ventes de véhicules d’occasion explosent.
Mais comment être sûr de faire une bonne affaire quand on a ni des compétences mécaniques, ni la chance d’avoir un cousin garagiste ?

Nous vous proposons une évaluation en 5 points.

Voiture d'occasion

5 points de contrôles

Lire la suite »

La collectivité de Martigues, un vendeur sur Agorastore

.  Aucun commentaire
Les ventes citoyennes

La collectivité de Martigues vend aux enchères sur Agorastore ses biens réformés depuis début 2013.

Plus d’une soixantaine de produits ont déjà été mis en vente, essentiellement des véhicules (voitures, utilitaires, camions, scooters) du matériel de bureau (unités centrales, téléphones) ou d’autres objets plus surprenant comme des mobil homes ou une lame de ski…

Francis Laforêt* et Cédric Lambert*, en charge des ventes pour la collectivité de Martigues nous répondent.

Lire la suite »