Caractéristiques du marché nautique français en 2018

.  Aucun commentaire
Non classé

En 2017, l’INSEE, l’Institut Nationale de la statistique et des études économiques, a mené une étude sur l’ensemble du secteur nautique afin de mesurer l’évolution de du marché nationale.

Yacht Sailing against sunset.Sailboat.Sepia toned

En découlera ainsi une année des plus favorables pour le marché maritime. Ce dernier a été marqué d’une augmentation majeure de près de 11 % des volumes sur le commerce du neuf ainsi qu’un accroissement non-négligeable des transactions du marché de l’occasion soit 65 000 ventes.

Par ailleurs, la France rayonne sur le marché international en tant que constructeur Leader Européen. Au fil des décennies elle a su s’affirmer notamment sur les bateaux de types voiliers représentant 65 % du volume de 2015 pour 34 % de la production européenne.

Un marché rayonnant, mais pas uniquement sur le point financier. Un marché qui se porte bien, c’est un marché qui recrute. La bannière tricolore est encore tenue en exemple, dont les effectifs sur les constructeurs de bateaux de plaisance ont connu une évolution positive de 3.5 % en 2017.

Enfin, La France affirme son talent à l’internationale. Comme récemment au cours de la célèbre soirée du Salon Nautique de Düsseldorf, récompensant l’ensemble des constructeurs voiliers européens de l’année et qui est un des prix les plus prisés de l’industrie.

Des constructeurs les plus « Oscarisés », nous retrouvons quatre français sur cinq en tête permettant au marché français d’entrevoir enfin une suite des plus encourageante …

 
Références
1. Embellie pour l’industrie nautique française. FIGARO. 2018.
2. Le salon nautique de Paris démarre dans l’optimisme. La Croix. 2018.
3. Vente aux enchères de biens d’occasion et biens immobiliers des collectivités et entreprises. Agorastorefr. 2018.
4. Nautisme : le marché français reprend enfin le large. lesechosfr. 2018.

Répondre